Le 09 Décembre

#Faut-il laisser votre enfant croire au Père Noël ?

Tout commence par la période de l'Avent, elle permet de faire patienter votre enfant avant la venue du Père Noël. Durant cette période, on écrit la lettre au Père Noël, on achète les décorations, on habille le sapin et on se projette sur les potentiels cadeaux que le Père Noël va nous apporter, un moment un peu magique et féérique. 

Au même titre que la petite souris ou les cloches de Pâques, le Père Noël s’inscrit dans une tradition qui permet de partager des moments avec les gens qu’on aime, mais aussi de recevoir des gratifications. Et même si son existence n’est pas réelle, les valeurs qu’il incarne le sont : celles de l’amour, de la joie et du partage.

 

Il faut faire attention à ne pas se servir de ce personnage imaginaire comme une épée de Damoclès pendant l’hiver. "Tu sais, le Père Noël te voit, si tu n'es pas sage, tu n’auras pas de cadeau”.
En tant que parent, c’est à vous d’assurer l’autorité parentale. Aucun personnage fictif ne devrait tenir ce rôle à votre place.

 

Quand doit-on arrêter de leur “faire croire au Père Noël” ?

 

Chaque enfant a son propre rythme, rien ne presse, il faut attendre qu'il soit "prêt à l'entendre". Observer sa sensibilité, son âge et surtout sa maturité. S’il se met à vous poser des questions, répondez-y sans détour et ne cherchez plus à faire perdurer cette tradition plus fort que tout.

 

Alors, comment lui dévoiler la vérité?

 

Plus il grandit, plus il est difficile de garder le secret. Les discussions à l'école, dans la cour de récré, en famille ou en côtoyant des plus grands sont bien souvent les occasions de toutes ces révélations.
Peu importe la manière dont il l'apprendra, sachez que la plupart des enfants prennent plutôt bien cette “grande révélation”. Certains se sentent même honorés d’avoir découvert ce secret et de faire ainsi partie des “Grands”…

Ajout au panier

Vous avez bien ajouté ce produit à votre panier